Le planning familial


 L’idée de créer le planning familial est née à l’Académie des sciences morales et politiques ; plus exactement, elle a germé suite à la communication de Marie-Andrée Weill-Hallé, gynécologue, venue présenter aux académiciens la situation de ses femmes désœuvrées qui affluaient alors dans son cabinet. 

Le planning familial a été fondé en 1956, c’est une association à but non lucratif. Son premier objectif fut d’obtenir le droit a la contraception qui a été interdite jusqu’en 1967. Le Mouvement Français pour le Planning Familial est un interlocuteur privilégié des pouvoirs  publics en matière de droit des femmes et de sexualité, il reçoit également gratuitement les femmes ou les jeunes filles mineures, sans être accompagné d’un adulte. Il est financé essentiellement par des subventions . Les centres de planning familial agrées sont appelés Centre de Planification et d’Education Familial (CPEF), Il en existe un peu partout en France, la plupart font partie des services de solidarité des Conseils Généraux. Dans ces centres, tous les sujets peuvent y être abordés sans tabous, comme s’informer sur la sexualité, les formes de violence mais bien d’autre encore… L’anonymat et le secret sont respectés. Depuis la loi du 23 janvier 1990 (dite « loi Calmat »), on permet à ces centres de dépister les IST et de délivrer les traitements nécessaires gratuitement aux mineures et aux personnes qui n'ont pas de Sécurité Sociale.

Le premier planning familial a été crée à Grenoble, une vidéo exclusif de l'époque retrace son ouverture sur le site de Grenoble:
 

http://www.grenoblecmieux.com/Premier-planning-familial.html

_________________________________

Le planning familial agit…, voici quelques dates :

1956-création de l’association « maternité heureuse »

1960-l’association prend le nom de « mouvement français pour le planning familial

1961- ouverture des premiers centres d’accueil sur la contraception et la séxualité

1973- organisation de voyages en angleterre pour des femmes désirant avorter  pratique d’avortements dans la clandestinité dans les centres d’accueil

1979-manifestation nationale à Paris pour la dépénalisation de l’avortement

2002-mobilisation pour la défense d’accouchement sous X

2005- manifestation pour l’anniversaire des 30ans de la loi Veil 2006- Célébration du cinquanténaire du MFPF

2006- Célébration du cinquanténaire du MFPF 

1988- autorisation de l’IVG médicamenteuse (RU 486) à l’hôpital

2000-2002 – la contraception d’urgence est mise en vente libre, gratuite pour les mineures et disponible en infirmerie scolaire.

2001-2004 -loi contraception/IVG –allongement des délais à 12semaines , suppression du caractère obligatoire de l’entretien social pour les majeures et de l’obligation d’autorisation parentale pour les mineurs, dépénalisation de l’avortement, 3sénaces par an d’éducation sexuelle sont dispensées à l’école, dans les collèges et dans les lycées.

2004  -mise en place des IVG  médicamenteux avant la 5eme semaine par un médecin conventionné sans hospitalisation

 

Le 18 janvier 2008, le planning familial lança une toute nouvelle campagne , pour rappeler les droits, de la femme en matiére d'avortement et de contraception, des affiches qui ont été présente dans de nombreuses stations de métro , un seul slogans :un droit, mon choix, notre liberté

 

Campagne d’affiche du Mouvement français pour le planning familal

  

Une campagne qui a suscité beaucoup de revendications du côté des opposants, qui ont crée en réponse à  cette action du planning familial, une vidéo exposant leurs points de vue par rapport a cette campagne :


 

                                                          _________________________________________________________________________

Le planning familial, a aujourd'hui des missions différentes que celles engagé à sa création .

Voici une vidéo, avec quelques interviews qui retracent les nouveaux engagements du planning familial.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site